le langage astrologique

 

illustration langage astro

Œuvre synchronique de l’Homme en Vie, l’astrologie est un langage du cosmos qui, par sa grammaire archétypale et sa syntaxe numineuse, nous donne à parcourir les infinies manifestations de l’âme humaine en conjuguant ses symboles. Elle nous donne à explorer les sens et la direction, en nous servant de tous nos sens pour nous permettre de construire Qui Nous Sommes de nos mains, maintenant !

 

L’astrologie que je pratique ne dit rien des événements à venir, car – comme l’a si bien dit Dane Rudhyar, un des pères de l’Astrologie humaniste°°ce ne sont pas les événements qui nous arrivent, mais nous qui allons à eux°° !

Notre libre-arbitre, notre liberté de décider et de choisir restent totales, la destinée n’est pas fataliste, elle est créative et créatrice.

Vous êtes le scénariste et votre tâche est de créer une pièce de théâtre, votre vie !
Dans la grande marche de l’Univers où toutes les énergies sont en présence
(les signes), des personnages (les planètes) sont à votre disposition, jouant un rôle bien déterminé mais à leur façon, dans des décors également définis et énergétisés spécifiquement à Vous le scénariste (les maisons), et qui vivent entre eux des relations cycliques d’éloignement et de rapprochement (les aspects entre les planètes) : à vous de raconter une histoire, votre histoire 😉

Ce que je viens de dire en un paragraphe occupe finalement tout le bureau de l’astrologue, et sa vie ! Car un astrologue est celui qui module ses connaissances des énergies en présence, son ‘intro’spection des personnages, de leurs façons d’être et de vivre en relation, et des décors dont ‘hérite’ l’âme humaine qui s’incarne sur Terre. Il est celui qui rend ce matériel intelligible, le vulgarise dans le cadre de vie qu’il perçoit et reçoit par l’écoute de son consultant.

J’ai dans ma BiblioThèque un nombre important de livres d’astrologie, humaniste pour la plupart avec ses grands auteurs : Dane Rudhyar, Germaine Holley, Alexander Ruperti, Stephen Arroyo, Christian Drouaillet, et tant d’autres … Des °astrologuants° comme aimait à nous qualifier Christian Drouaillet, aujourd’hui parti de cette incarnation et qui restera, avec Henri Desforges, mon prof d’astro !!! °Astrologuant° est la contraction (ou l’expansion …) de °astrologue° et °étudiant° 😉

Car nous ne cessons jamais, en compagnie de cette Grande D’Âme, d’étudier, d’explorer. Notre matière d’analyse, notre matière première, c’est nous-même !

La base de ce langage symbolique, c’est l’Homme regardant le ciel et cherchant dans celui-ci les réponses à ses questionnements. Le ciel ne répond pas aux questionnements de l’Homme, c’est l’Homme qui y répond, se reflétant dans le miroir infini d’une valse à mille temps…

Pour aborder ce langage, j’ai choisi la porte d’entrée proposée par Raphaël Ibanez dans son livre Cours d’interprétation – Mise en scène du thème astral (Editions du Rocher, 1997 – *Livre 59*, cf. bibliographie). Je m’en inspirerai largement quand je parlerai des trois ‘cas’ (Signes, Planètes et Maisons) de cette grammaire particulière et de leur mise en relation si spécifique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *