la Lune

… la Muse …

Lune-avec-texte

 

 

… notre °bulle protectrice° …

 

Il y a tellement de choses à dire sur notre satellite…! Alors essayons de travailler par mot-clé et de clarifier notre vision de la Lune. Les relations qu’elle entretient avec tout le thème sont fondamentales. Elle ne peut être vue de manière totalement détachée, objective. La Lune fait partie de nous et réagit à ce qui l’entoure, comme nous 😉

Symboliquement, la Lune fonctionne telle la matrice de la Terre. Elle est partie intégrante du système Terre et délimite notre °bulle protectrice°. Elle parcourt le thème natal telle une horloge interne symbolique, en fait le tour à peu près tous les 29 jours (ça dépend des mois !).

Dans mes études d’astrologie, j’ai une affection toute particulière pour eLLe. Elle me parle, elle me touche, elle me donne à ressentir. Elle est indissociable de nos humeurs quotidiennes.

C’est la seule, avec le Soleil, qui a une influence prouvée sur nous : elle provoque les marées, elle magnétise les êtres vivants … Et son influence, elle la développe dans son rapport au Soleil !! les fortes marées interviennent aux périodes de Pleine Lune, par exemple. Qui ne connaît pas quelques dictons impliquant cette phase soli-lunaire ~ la Pleine Lune ? Qui ne se sent pas lié au ‘bio’rythme de la Lune ?

Le cycle qu’elle définit avec le Soleil est CENTRAL en astrologie humaniste. Le sujet fait l’objet d’un chapitre à lui seul sur la Valse à Mille Temps : les Luminaires ~ le cycle soli-lunaire.

 

 

Sources
  • LiVre 74 > cf notes ci-dessous et mémo sur la Lune, issu du site Le Chemin vers Soi
  • LiVre 59 > cf notes ci-dessous
  • … plein plein de références concernant la LuNe

Se référer également à bon nombre d’ouvrages qui détaillent l’archétype de la LuNe dans le thème astral :

  • Richard Idemon en parle merveilleusement bien dans son livre A travers le miroir – La quête de soi à travers la relation (LiVre 66)
    > 1ère partie : Les fondements de la relation
  • Christian Drouaillet, dans L’Astrologie de la guérison (LiVre 80), consacre toute une partie aux besoins lunaires

 

(LiVre 74)

notre sensibilité et notre émotivité, c’est-à-dire comment nous réagissons spontanément, naturellement aux sollicitations de l’entourage et de la vie

notre manière habituelle d’être, nos habitudes héritées du passé (ou de l’enfance)

l’imagination, l’intuition

la mémoire > cf à ce sujet http://www.autourdelalune.com/cours/la-memoire-une-fonction-lunaire.html


… Mots-clés …

… Matérialisation de l’énergie, du pouvoir solaire.

Donner forme à sa créativité et à sa sensibilité

Se nourrir et nourrir les autres

S’adapter

Materner

Imaginer

Se rendre dépendant

Rester un enfant

Se protéger

Inspirer et être inspiré

Comportement quotidien : manies, automatismes, réflexes de sécurité

Image qu’on a de soi

Humeur

Attitude envers son corps

Une partie de l’image qu’on a de sa mère

Pour un homme : son image des femmes (du féminin)

Pour une femme : son image de la femme-mère

La LuNe dans le thème nous renseigne, par son signe, sur la forme spontanée de réaction, d’automatisme, d’imagination et de sensibilité qu’a l’individu. La maison où se trouve la LuNe indique le domaine particulier de la vie dans lequel l’individu va exercer et exprimer, entre autres, sa réactivité, son imagination et sa sensibilité, ainsi que le contexte dans lequel on va chercher à se nourrir et nourrir les autres.


… Personnages lunaires : un Enfant – une Mère – une Muse …

La LuNe répond aux questions suivantes :

Qu’est-ce qui me touche intimement ?

A quoi suis-je sensible ?

De quoi ai-je un besoin vital ?

Comment m’a-t-on materné, protégé, nourri ?

Qu’est-ce qui me sécurise ?

Ce contact avec la sensibilité, avec l’intimité, à quoi on pourrait ajouter un contact avec le corps, on peut l’illustrer par un enfant. Un enfant est tout entier dans cette sensibilité, à l’écoute de son corps : il réagit à la moindre égratignure, il demande à manger lorsqu’il a faim. Il est aussi très dépendant de sa mère, de ses parents. Il a besoin d’être protégé, rassuré, Par ailleurs, son imagination n’a pas de bornes. On peut se souvenir du Petit Prince qui voit sur un dessin un boa qui digère un éléphant, là où les adultes ne voient qu’un chapeau.

Chez un adulte, la LuNe est comme un enfant intérieur. C’est en fait tout l’univers de l’enfant que représente la LuNe, univers qui, longtemps, ne peut faire abstraction de celui de la mère. Ce qu’a représenté la mère en tant qu’image pour l’enfant est du reste souvent illustré par la LuNe dans le thème, en signe et en maison. Mais notre mère, d’une certaine façon, a révélé quelque chose en nous : la fonction maternelle. Notre mère intérieure, celle qui nous servira à être une mère pour nous-mêmes (se nourrir, se protéger, prendre soin de son corps) mais aussi à l’être pour d’autres. Avec la LuNe en signe, on peut voir ainsi douze types de « mamans ».

Quant à la Muse, la LuNe fait fonction de récepteur et de mise en forme imaginaire. Par conséquent elle est aussi, en nous, ce qui nous inspire et peut inspirer les autres.

Voici quelques questions que vous pouvez vous poser :

Quelle genre de « mère » feriez-vous ? (pour les hommes aussi !)

Comment maternez-vous vos proches, vos amis, lorsque la situation se présente ?

Qu’est-ce qui vous met la larme à l’oeil ?

Quel « personnage » représente pour vous votre mère ?

Quelles étaient vos activités préférées quand vous étiez enfant ?

… L’Enfant en nous …

Là, il va falloir imaginer un enfant intérieur qui se comporte à la manière du signe dans lequel se trouve la LuNe. A quoi pourrait ressembler, par exemple, un enfant PoisSons ?

A quoi joue-t-il ?

Quelles sont ces humeurs ?

Comment réagit-il au monde ?

Quel est son caractère ?

La maison dans laquelle se trouve la LuNe permettra de définir quel est le « monde » de cet enfant.

Quel est son domaine favori ?

Où se sent-il « chez lui » ?

Dans quelles situations va-t-il s’exprimer complètement ?

Il ne reste plus qu’à imaginer une « scène » correspondante.

… La Mère en nous …

Qu’est-ce qu’une mère SagitTaire, par exemple ?

Le signe de la LuNe :

Que donne-t-elle à ses enfants ?

De quoi les nourrit-elle en priorité lorsqu’elle considère que les gens sont en « manque » ?

Avec quoi cherche-t-elle à rétablir l’équilibre ?

Que présente-t-elle comme vital ?

La maison de la LuNe :

Quels exemples dans la vie donne-t-elle à ses enfants ?

Quelles expériences cette mère intérieure va-t-elle chercher à encourager ?

Comment va-t-elle protéger, rassurer ses enfants/les gens dans ces expériences ? etc.

On projette souvent cette mère intérieure sur sa propre mère (ou ce qui a fait office de mère). A ce titre, il est toujours intéressant de faire l’exercice de décrire sa propre mère et de comparer cette description à celle de sa propre LuNe en signe et en maison.


… la Muse …

Le signe de la LuNe :

Quel est l’univers d’inspiration de cette muse ?

De quoi a-t-elle besoin pour être inspirée ?

Comment inspire-t-elle les autres ?

La maison de la LuNe :

Dans quelles « scènes » de la vie va-t-on rencontrer cette muse ?

Quelle dimension de la vie inspire cette muse ?

Ces notes sont extraites du LiVre 59 de Raphaël IBANEZ, Cours d’interprétation – Mise en scène du thème natal, Ed. du Rocher, 1997


thématiques issues du menu Luminaires (à développer)

La répartition des planètes en avant ou en arrière de la Lune > LunePlanetes

Les aspects que forme la LuNe avec les autres PlanEtes > LuneAspects

Quand la LuNe est sous l’Horizon, son domaine, son action sera plus intense, alors que placée au-dessus de l’Horizon, elle devient objective et soumise au Soleil et à son collectif.


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *